Les Palestiniens de retour à Khan Younis après le retrait israélien découvrent une ville méconnaissable

Des files de Palestiniens ont afflué lundi dans la ville de Khan Younis, au sud de Gaza, pour sauver ce qu’ils pouvaient des vastes destructions laissées par l’offensive israélienne, un jour après que l’armée israélienne a annoncé qu’elle retirait ses troupes de la zone.Beaucoup sont revenus dans la deuxième plus grande ville de la bande de Gaza et ont trouvé leur ancienne ville natale méconnaissable. Avec de nombreux bâtiments détruits ou endommagés, des tas de décombres se trouvent désormais là où se trouvaient autrefois les appartements et les entreprises. Les rues ont été rasées au bulldozer. Les écoles et les hôpitaux ont été endommagés par les combats.

Le mensonge des « boucliers humains » d’Israël

Israël n’est pas « forcé » de tuer des enfants palestiniens, il choisit de le faire en toute connaissance de cause.Le récit des « boucliers humains » n’est qu’un exemple supplémentaire dans lequel Israël prétend être la victime alors qu’il est en réalité le bourreau.Ils ont menti au sujet des bébés décapités afin de pouvoir tuer des bébés en toute impunité. Ils ont menti au sujet des viols massifs afin de pouvoir commettre des viols en toute impunité. Ils ont menti sur le fait que le Hamas utilisait des civils comme boucliers humains afin de pouvoir tuer des civils.Ils mentent en disant qu’ils sont des victimes pour qu’ils puissent victimiser.

Complice du génocide : d’où Israël obtient ses armes

Plus de 9 000 femmes palestiniennes ont été tuées depuis le début de la guerre israélienne dans la bande de Gaza. Les mères représentent la plus grande part des meurtres israéliens, avec une moyenne de 37 mères par jour depuis le 7 octobre.Les chiffres ci-dessus, provenant respectivement du ministère palestinien de la Santé à Gaza et de la Société du Croissant-Rouge, ne reflètent qu’une partie des souffrances vécues par les 2,3 millions de Palestiniens dans la bande de Gaza

Les forces israéliennes exécutent 50 Palestiniens à Al-Shifa, dont des enfants

Les forces d’occupation israéliennes ont commis un autre massacre atroce dans la bande de Gaza, exécutant 50 citoyens palestiniens dans le complexe médical d’Al-Shifa, a annoncé mardi le bureau des médias de Gaza.L’armée de l’occupation a également arrêté environ 200 Palestiniens dans la zone entourant le complexe et l’hôpital Al-Shifa lui-même, selon le Bureau des médias.Il révèle que l’armée israélienne a reconnu avoir commis le massacre, un « crime de guerre évident » et une « violation flagrante du droit international ».

Comment Israël a discrètement écrasé la dissidence juive américaine sur la Palestine

LE GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN s’est mêlé secrètement à la politique juive américaine des années 1950 aux années 1970, et il l’a fait pour étouffer les critiques juives de la Nakba de 1948 – la dépossession et les expulsions massives de Palestiniens lors de la fondation d’Israël – et de l’oppression des Palestiniens par Israël. Les diplomates israéliens qui ont supervisé la campagne furtive ont été à un moment donné assistés par Wolf Blitzer – aujourd’hui animateur de l’émission aux heures de grande écoute de CNN « The Situation Room ».

The CDPQ December 31, 2022, year-end report is out and shows $2.4+B investments in a dozen companies (up from 10 from last year) that are listed on the UN Data base as complicit with war crimes. These combine with $10 B in other companies complicit with Israeli war crimes, including $3.5B in WSP, the Montreal headquartered company that is under investigation to be added to the UN data base. CDPQ also has majority ownership in Allied Universal (which purchased G4S) of at least $1.5 B (but more likely much more, perhaps around $7B).

La Caisse de dépôt et placement du Québec investit dans les crimes de guerre israéliens

Fragments historiques pour rêver la coalition 2005 à 2021

Téléchargez le pdf pour en savoir plus sur l’histoire du mouvement BDS au Québec.

Arrêter la course 2022

Non à la collaboration avec l’APARTHEID israélien

 

Share This