ÉGLISE ANGLICANE D’AFRIQUE DU SUD

Oct 14, 2022 | Notre bulletin

Que cesse l’occupation: 1130
Encadrer l’opposition au genocide

Encadrer l’opposition au genocide

Caitlin Johnstone CaitlinJohnstone.com.au 11/16/2023 L’objectif est de réduire la conversation à des chicanes insignifiantes sur les manières et le décorum afin que les gens cessent d’attirer l’attention sur l’éléphant éclaboussé de sang dans la pièce. Le sénateur...

Le CPP demande aux paroisses de mettre en lumière le sort des Palestiniens

Le Comité permanent provincial, le principal organe décisionnel de l’Église entre les synodes provinciaux, a demandé aux paroisses de mettre en lumière le sort du peuple palestinien lors des célébrations annuelles.

Dans une résolution adoptée aujourd’hui, le CPP a demandé aux paroisses :

– de souligner leur sort un dimanche de fin novembre proche de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien le 29 novembre ; et

– de coorganiser avec d’autres groupes la commémoration annuelle le 15 mai du déplacement des Palestiniens pendant le conflit qui s’est produit autour de la création d’Israël en tant qu’État en 1948.

Lors du débat sur la résolution, le comité a appris qu’il y avait eu une controverse sur la position de l’Église sur la situation en Palestine lors de la récente assemblée du Conseil œcuménique des Églises en Allemagne. Le COE avait été réticent à critiquer Israël, les responsables de l’église et du gouvernement allemands étant particulièrement sensibles à l’idée d’être accusés d’antisémitisme.

La résolution du CPP a été adoptée à une écrasante majorité des diocèses, sans voix contre et deux abstentions.

Reconnaissant que :

1. tous les êtres humains sont créés à l’image de Dieu, et que le christianisme n’élève pas un groupe de personnes au-dessus d’un autre ;

2. les sionismes chrétien et juif sont tous deux sous-tendus par des notions de suprématie et sont des formes de racisme qui n’ont pas leur place dans la foi chrétienne ;

3. le peuple palestinien reste victime d’attitudes en Europe dont il n’est pas responsable. Leur situation de réfugiés est la situation de réfugiés la plus ancienne de l’histoire ;

4. le soutien au peuple palestinien et la défense de sa dignité humaine ne sont en aucun cas synonymes d’antisémitisme ;

5. l’intégrité et l’authenticité de la foi chrétienne sont en grave danger si nous ne nous tenons pas aux côtés de ceux qui souffrent.

Par conséquent, il est résolu par le CPP de :

  1. demander à toutes les paroisses de l’ACSA de souligner le sort du peuple palestinien le dimanche précédant l’Avent chaque année, conformément à la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien le 29 novembre ;
  2. demander respectueusement à l’archevêque de recommander la série d’études bibliques    « La Bible et la terre appelée sainte» pour étude et de commander la préparation et la direction d’une série d’études en ligne pendant le carême 2023 ;
  3. demander aux paroisses locales de l’ACSA de coorganiser la journée de la Nakba (ou     Catastrophe), chaque année, le 15 mai avec d’autres qui organisent des événements similaires ;
  4. demander respectueusement à l’archevêque d’envoyer des messages forts de soutien aux chrétiens palestiniens et demander en outre respectueusement à l’archevêque d’envisager de rendre visite aux chrétiens palestiniens et/ou d’accueillir un groupe en Afrique du Sud ;
  5. réfléchir sur ce que les évêques de Lambeth ont pu résoudre et considérer les implications de ce qu’ils ont décidé ;
  6. encourager l’engagement avec les chrétiens dans d’autres parties du globe, en particulier les anciennes puissances coloniales en Europe et aux États-Unis et les exhorter à prendre des mesures plus fortes pour qu’Israël soit tenu responsable et que les droits des Palestiniens soient respectés.

Proposé par : le Rt Revd Charles May, évêque du Highveld

Appuyeur : le révérend Dr Andrew Warmback, diocèse de Natal

Source :https://anglicanchurchsa.org/psc-asks-parishes-to-highlight-the-plight-of-palestinians/

Share This