Les forces israéliennes exécutent 50 Palestiniens à Al-Shifa, dont des enfants

Mar 26, 2024 | Notre bulletin

Que cesse l’occupation:
Le mensonge des « boucliers humains » d’Israël

Le mensonge des « boucliers humains » d’Israël

Israël n’est pas « forcé » de tuer des enfants palestiniens, il le fait sciemment. Caitlin Johnstone Un aspect des récentes révélations sur le système Lavender AI de Tsahal qui n’est pas suffisamment pris en compte est le fait qu’il est complètement dévastateur pour...

Armer l’antisémitisme : la diffamation d’Yves Michaud

Armer l’antisémitisme : la diffamation d’Yves Michaud

BRUCE KATZ Récemment, un Québécois de distinction et un homme intègre du nom d'Yves Michaud est décédé à l'âge vénérable de 94 ans. Ancien député libéral à l'Assemblée nationale du Québec, Michaud s'est joint aux rangs du Parti québécois à la demande de René Lévesque,...

Weaponizing antisemitism: the smearing of Yves Michaud

Weaponizing antisemitism: the smearing of Yves Michaud

Recently, a Quebecer of distinction, a man of integrity by the name of Yves Michaud passed away at the venerable age of 94. A one-time Liberal Member of the Quebec National Assembly, Michaud joined the ranks of the Parti Québécois at the behest of René Lévesque, the...

Le bureau des médias de Gaza révèle les détails des crimes israéliens en cours dans le centre médical al-Shifa, assiégé depuis l’aube de lundi

Par Al Mayadeen 19 mars 2024

Les forces d’occupation israéliennes ont commis un autre massacre atroce dans la bande de Gaza, exécutant 50 citoyens palestiniens dans le complexe médical d’Al-Shifa, a annoncé mardi le bureau des médias de Gaza.

L’armée de l’occupation a également arrêté environ 200 Palestiniens dans la zone entourant le complexe et l’hôpital Al-Shifa lui-même, selon le Bureau des médias.

Il révèle que l’armée israélienne a reconnu avoir commis le massacre, un « crime de guerre évident » et une « violation flagrante du droit international ».

«Nous avons reçu des informations préliminaires concernant l’exécution par l’armée d’occupation d’un certain nombre d’enfants parmi les civils, les patients et les personnes déplacées [de force] qui ont été exécutées. »

Des centaines de soldats lourdement armés, des chiens policiers, des dizaines de chars, des véhicules aériens sans pilote et des hélicoptères militaires ont participé à l’invasion de l’hôpital Al-Shifa, a noté le Bureau des médias. Les forces d’occupation israéliennes ont tiré sur des civils et tiré plusieurs obus et missiles vers le complexe médical, causant le martyre et blessant 250 personnes.

Le Bureau des médias a condamné le massacre commis à Al-Shifa, tenant l’occupation israélienne, l’administration américaine et la communauté internationale pour responsables de cette atrocité, contre laquelle le Bureau a mis en garde « dans les premières heures de l’invasion ».

« Israël » démantèle le système de santé de Gaza et affame les civils

En outre, il a exigé que toutes les organisations liées à la santé « condamnent cette série de crimes » que l’occupation israélienne commet contre les hôpitaux et les centres médicaux de la bande de Gaza, qui visent à abolir le système de santé de Gaza.

Les forces d’occupation israéliennes ont également assiégé le complexe, qui a accueilli environ 30 000 civils réfugiés dans ses installations et 5 000 patients. À ce sujet, le ministère de la Santé de Gaza a déclaré que les patients et les prestataires de soins détenus n’ont eu ni eau ni nourriture à boire au cours des deux derniers jours, en raison du siège imposé par Israël.

Le ministère de la Santé a déclaré que les personnes susmentionnées « ont jeûné ces deux derniers jours sans rompre leur jeûne », faisant référence aux rituels pratiqués par les musulmans pendant le mois sacré du Ramadan. Alors que les familles musulmanes du monde entier rompent leur jeûne au coucher du soleil, les Palestiniens meurent de faim à cause de la politique brutale appliquée par Israël dans la bande de Gaza.

L’occupation israélienne a lancé son invasion de l’hôpital Al-Shifa lundi à l’aube, en tirant des dizaines de missiles et d’obus à proximité de l’hôpital et de ses installations médicales. C’est la deuxième fois qu’« Israël » viole de manière flagrante le droit international et envahit l’hôpital Al-Shifa, sous prétexte que les installations hébergent des combattants de la Résistance palestinienne. Cependant, « Israël » n’a pas été en mesure de justifier son attaque lors de l’invasion initiale et s’en est tenu à un certain nombre de vidéos de propagande mal produites, faisant de même lors de l’attaque actuelle contre le plus grand établissement médical de Gaza.

Israeli forces execute 50 Palestinians in Al-Shifa, including children | Al Mayadeen English

Lire plus: Several killed, wounded in IOF raid on al-Shifa hospital

Share This